Contracter un emprunt

Le cas d’un couple marié

Dans le cas d’un couple voulant se porter acquéreur d’un bien immobilier, les deux membres peuvent souscrire conjointement à un emprunt pour financer leur acquisition, soit à parts égales, soit à proportion différente à travers le principe de répartition de propriété. Cette situation intervient généralement en cas de disparités importantes de ressources financières et sous le régime de la séparation de biens pour les couples mariés. En revanche, sous le régime de la communauté, le bien, même s’il est remboursé par un seul des deux membres, constitue un bien commun détenu par moitié par chacun des époux.

Les clauses de remboursement

Les deux co-emprunteurs signent un contrat de prêt accompagné d’une assurance obligatoire de Décès et Invalidité (mais avec des variantes en fonction des formules – décès, perte d’emploi, etc.) et assorti d’une « clause de solidarité » permettant à la banque de solliciter l’un des deux membres du couple à verser l’intégralité des mensualités du prêt si l’autre membre n’assure plus sa part de remboursement.

Articles en relation avec contracter un emprunt

Calculer le Prêt à Taux Zéro+
Calcul du PTZ+

Comment calculer votre PTZ+

Capacité d'emprunt d'un logement neuf
Évaluer sa capacité d’emprunt

Conditions et critères avant un emprunt

L’apport personnel

L’achat-revente

Le taux fixe

Le taux révisable

L'hypothèque

Prêt à Taux Zéro+
Prêt à taux zéro +

Un prêt pour un achat de résidence principale

Le prêt relais

Pourquoi devenir propriétaire

Etre propriétaire d'un logement neuf, pourquoi ?

Les avantages d'un investissement neuf

Monter un dossier de prêt immobilier
Monter son dossier de prêt immobilier

Comment monter mon dossier de prêt immobilier ?

Etapes de reservation du logement neuf
Les étapes de la réservation du logement neuf

Comment réserver un logement neuf

Financer un logement neuf
Financement

Emprunt et défiscalisation : financement de votre bien immobilier neuf

Retour en haut