Le taux fixe

Le modèle préféré

Inclus dans le coût global du prêt, le taux peut être variable ou fixe ; ce dernier représentant la grande majorité des modèles d’emprunt contractés. Le taux fixe d’un prêt immobilier est toujours représentatif du marché alors qu’un taux révisable varie en fonction d’un indice financier. Pour le taux fixe, celui-ci évolue à long terme et modérément par rapport aux fluctuations plus fréquentes du taux révisable. Surtout, la grande différence entre le taux fixe et le taux variable est que le taux fixe est figé dans le temps et ne bougera pas toute la durée du prêt.

Un gage de sécurité

Le taux étant fixe dans le temps, l’emprunteur est à l’abri des mauvaises surprises. Ainsi, l’emprunteur détermine dès le départ avec la banque le montant des indemnités de remboursement qu’il devra assurer chaque mois. Il est à noter que le montant des taux d’intérêt peut à l’occasion faire l’objet d’une négociation. Après quelques années d’emprunt, le taux fixe peut même être revu à la baisse sous certaines conditions et sous réserve de convaincre l’établissement bancaire.

Articles en relation avec le taux fixe

Le taux révisable

L'hypothèque

Le prêt in fine

Le prêt relais

Retour en haut